À la une

Cosma Experts renforce ses equipes avec
2 nouveaux membres au 4eme trimestre 2020

Cette année encore, Cosma Experts voit son réseau s’étoffer avec l’intégration de six nouveaux experts. En cette fin d’année, deux d’entre eux rejoignent l’équipe : Élise MOULIN et Julien COQUET.

Élise Moulin a effectué son parcours professionnel au sein de différentes directions : achats, production et ordonnancement. Grâce à ses expériences et au pilotage de plusieurs projets de transition informatique et de migration ERP, elle maîtrise parfaitement les processus transversaux de la supply chain industrielle.

Analyste Financier diplômé de l’ESLSCA, Julien Coquet apporte aux clients de Cosma Experts 25 ans d’expérience de management dans l’audit (Mazars), puis les services financiers (Autorité des Marchés Financiers, HSBC). Pendant 13 ans, il a occupé au sein du groupe HSBC des fonctions de Directeur Adjoint, puis de Directeur des Opérations, et d’administrateur de sociétés de gestion, à Londres et à Paris.

 

 


Quatre nouveaux membres renforcent
l’équipe et les compétences du réseau

L’entreprise compte aujourd’hui plus de 40 partenaires entrepreneurs associés, spécialisés dans l’optimisation des résultats des entreprises

Après 30 années d’expérience dans le conseil (AT Kearney, Deloitte), l’industrie numérique (Hubwoo.com, Cap Gemini, Atos) et l’industrie électronique (SES imagotag) à des fonctions opérationnelles et de direction générale, Thierry Pollier rejoint Cosma Experts. En renfort de l’équipe en place, il prend en charge le développement et la gestion de grands comptes, en particulier en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ingénieur de formation, Eric Gimenez apporte aux clients de Cosma Experts 20 ans d’expérience dans les industries de la cosmétique et de l’agro-alimentaire. Expert en amélioration continue et en performance industrielle, qualifié Green Belt 6 Sigma, il vient renforcer les équipes d’optimisation des coûts en traitement des déchets, nettoyage des locaux et vêtements de travail.

 

 

 

Cosma Experts renforce son expertise en flottes automobiles

Après 8 ans de direction de projets informatiques sur les solutions de gestion de flottes automobiles, Patrice Leroy a créé en 2000 sa société d’édition de progiciel de gestion de flotte automobile et fusionne avec un autre éditeur pour étendre son l’offre. En 2008, il intervient comme expert en optimisation et gestion de flottes de véhicules automobiles, de matériels et d’engins au sein du cabinet Montois Consulting.

Après 15 années d’expérience en tant que responsable de business unit auprès d’éditeurs de progiciels de financements automobiles et de leasing, Saïda Creusot a rejoint Montois Consulting en 2014.

Les deux spécialistes cumulent aujourd’hui près de 100 projets réussis en optimisation des flottes de véhicules. Leurs implantations en Vendée et en Alsace permettent à Cosma Experts d’intervenir sur tout le territoire français.

 

 


Cosma Experts poursuit son développement avec l’arrivée de trois nouveaux experts

Le réseau Cosma Experts s’agrandit à nouveau ce premier semestre 2019 avec l’arrivée de trois nouveaux membres : Laurent Galichet, Alain Massou et Sébastien Tron. L’entreprise compte aujourd’hui 38 partenaires-entrepreneurs spécialisés dans l’optimisation des résultats des entreprises.

Fort de 15 années d’expérience dans la maîtrise et l’optimisation des coûts, Laurent Galichet est rompu à la gestion de grands projets privés comme publics avec notamment une expérience en tant que spécialiste des marchés publics pour l’état de Genève. Il rejoint Cosma Experts afin de renforcer la présence du réseau en Rhône-Alpes et en Suisse Romande. Il apporte ainsi ses compétences commerciales et son expertise en optimisation des achats directs et indirects, en particulier comme spécialiste des coûts de Facility Management.

 

Avec diverses expériences en tant que cadre dirigeant et directeur des opérations informatiques au sein de grandes entreprises telles que Veolia, Savencia et Cray Research, Alain Massou a participé activement aux réflexions sur la transformation digitale des entreprises et a développé une solide connaissance de la gouvernance des systèmes d’information. Il a également apporté son expertise aux centres de recherche de grands comptes tels que Total, le CNES et Airbus. Il rejoint aujourd’hui le réseau Cosma Experts en tant que spécialiste des systèmes d’information, réseaux et télécom, imprimantes et copieurs.

 

Sébastien Tron a effectué son parcours professionnel au sein de différentes directions : achats, opérations, informatique et amélioration continue pour de grands groupes internationaux (Atos, Standard Chartered Bank, Mass Mutual, Safran). Son parcours se caractérise par la création, le développement d’organisations achats et le pilotage de grands projets informatiques (transformation et amélioration continue). Il intègre aujourd’hui Cosma Experts en tant que directeur de projets et expert en systèmes d’information.

 


Évolution sur la téléphonie : comment aider les entreprises à basculer vers l’IP ?

D’ici 2023, toutes les lignes analogiques (réseau RTC) et numériques (réseau RNIS) devraient être remplacées par les abonnements IP (Protocole Internet). Une innovation, motivée par l’obsolescence de la technologie, qui devrait permettre une expérience de communication améliorée. Le passage à l’IP présage une profonde mutation de l’offre notamment avec la convergence fixe/mobile et le multimédia qui devraient donner lieu à de nouvelles méthodes de travail.

Cette transition se fera progressivement avec un arrêt technique des lignes prévues au plus tôt pour 2022. Depuis fin 2018, il n’est plus possible de souscrire de nouveaux accès RTC analogiques et au 4èmetrimestre 2019, la production de lignes numériques sera à son tour stoppée.

Quels sont les apports de l’IP pour les entreprises ?

Les conseils de Stéphan Schubnel, expert télécom, réseaux et vidéoprotection.


La logistique 4.0 : Évolution et économies

Déployer une Supply Chain réactive et efficiente liée à l’accélération des flux ; telle est la demande d’une société de l’immédiateté. Cette dynamique oblige donc l’ensemble des maillons de la chaîne logistique à s’adapter, à évoluer en sécurisant flux d’informations et flux physiques.

Les clients d’aujourd’hui, les clients AAA (Anytime, Anywhere, Any device) souhaitent plus de tout (plus de service, de qualité, de précision, de reconnaissance). Or pour arriver à leur donner une réponse positive et économe, il faut réaliser un changement de paradigme et passer d’un flux « Juste à Temps » à un flux « Juste Avant ».

Comment performer la logistique du futur et quelles sont les différentes sources d’économies de cette évolution ?

Une interview de Jean-François Segneur, expert logistique du réseau Cosma Experts.


Cosma Experts se développe et poursuit son maillage national et outre-mer

Contribuer à la croissance des entreprises, améliorer la performance et les résultats de leurs clients, telle est la mission des 36 consultants séniors du réseau Cosma Experts. Un engagement et des succès qui amènent aujourd’hui l’organisation à s’agrandir et à intégrer trois nouveaux membres aux spécialités différentes.

Gérald Le Teurs a évolué tout au long de sa carrière au sein de grands groupes tels qu’Orexad, Sam Group, Camaïeu, Avon, Konica-Minolta. Son expérience dans le management commercial et marketing lui permet aujourd’hui de prendre en charge le développement et la gestion des clients Cosma Experts. Il pourra également exploiter sa parfaite maitrise du secteur des fournitures industrielles. Gérald est basé à Lille mais son activité professionnelle couvre l’ensemble du territoire.

 

 

Renaud Richard, a développé depuis 20 ans une totale maîtrise du management de PME. Basé en Martinique, il est spécialisé en droit des affaires, fiscalité, finance d’entreprise et bancaire et a occupé différents postes de responsable commercial et secrétaire général, notamment dans les secteurs de la banque et des assurances. Au sein de Cosma Experts, il s’appuie sur sa longue expérience dans la région Antilles-Guyane pour apporter aux entreprises d’outre-mer le savoir-faire des spécialistes du réseau.

 

Après plus de 25 d’ans d’expérience professionnelle dans la gestion de trésorerie de grandes entreprises (Spie-Batignolles, Matra-Datavision, Matra Nortel Communication et Adisseo), Jean-Marc Vinot a fondé, en 2009, son cabinet de conseil en Optimisation de la Trésorerie opérationnelle des entreprises. Diplômé de Sciences Po, Jean-Marc Vinot enseigne également à HEC et à l’AFTE (Association Française des Trésoriers d’Entreprise). Il rejoint Cosma Experts en tant que spécialiste de l’optimisation de la Trésorerie et des coûts bancaires.

 

 

Fort de plus de 3 500 missions accomplies, Cosma Experts est fier de pouvoir intégrer ces trois nouveaux experts dans son réseau.


Optimiser son budget intérim ?

par Jean-Yves Rivens
La Lettre des Economies | Février 2018

Exercice difficile mais crucial, l’optimisation des budgets d’intérim, parmi les plus élevés des entreprises, est un enjeu significatif et permet des gains de productivité intéressants. Si 90% des sociétés font appel au travail temporaire, c’est parce qu’il apporte de la souplesse et répond aux besoins à court terme dans 88% des cas (absence d’un salarié, hausse temporaire d’activité et emploi saisonnier). Le recours à l’intérim permet également une mise en situation avant une embauche en CDI pour 75% des managers. Cette situation est d’autant plus vraie dans le contexte économique actuel, où la reprise se fait sentir, mais où les entreprises préfèrent encore jouer la carte de la prudence.

Pourquoi et comment optimiser ce poste de dépense ?

JYR : Généralement géré en interne, le budget intérim est sous la responsabilité du Directeur des ressources humaines ou du Directeur général, selon la structure de l’entreprise, tout en sachant que le principal intéressé est l’opérationnel (sur un chantier, les lignes de production ou les services administratifs) qui a besoin de renfort. Mais tous ressentent le besoin d’être accompagnés face à une législation du travail en perpétuelle mouvance, à une reprise de l’activité économique, et à une offre du marché de l’intérim qui elle aussi évolue fortement. En effet, le nombre d’agences d’intérim est en forte hausse ; en parallèle, l’offre low-cost en ligne se développe. De plus, la reprise du marché du travail dans certaines régions rend difficile l’accès à certains profils spécialisés ou structurellement en tension : soudeurs, régleurs, ou métiers de bouche par exemple.

De quoi s’y perdre et surtout perdre du temps !

L’approche de Cosma Experts sera toujours de trouver le bon compromis entre les besoins de l’entreprise et les services apportés par l’entreprise de travail temporaire. C’est cette analyse qui sera la clé du succès !  Du côté de l’entreprise, les besoins sont toujours liés à la réactivité sur la mise à disposition du bon profil opérationnel rapidement, la sécurisation et la simplification des processus d’émissions des besoins, de contractualisation, et de suivi de la facturation (relevés des heures effectuées). L’instauration d’accords-cadres multi-sites et d’un panel réduit de partenaires simplifie et canalise l’ensemble de ces démarches.

Du côté de l’ETT, la sélection et le choix seront portés sur celles capables de comprendre et d’anticiper les besoins de l’entreprise, capables de sélectionner et de former les bons profils,  de proposer un suivi administratif simple mais performant, et capables  d’accompagner et fiabiliser les intérimaires dans leur mission. Rien n’est plus pénalisant pour le client que l’interruption prématurée de la mission d’un intérimaire car son profil se révèle en inadéquation avec le poste à pourvoir !

Comme beaucoup d’entreprises, le marché des ETT se restructure fortement depuis plusieurs années. Elles se regroupent en réseaux, pour couvrir au mieux le territoire et élargir leur périmètre d’action et bien sûr, réduire leurs marges opérationnelles.


Véhicule électrique et entreprise :
la rupture de courant ?

La Lettre des Economies | Février 2018

Au début des années 2010, les entreprises, notamment à travers la commande massive emmenée par la Poste auprès de Renault et Peugeot, jouaient un rôle essentiel pour la diffusion à grande échelle de la dernière génération de véhicules électriques sur les routes françaises.

Aujourd’hui, elles ne remplissent plus ce rôle. En 2016, sur le segment des véhicules particuliers, les V.E. ne représentaient que 0,98 % des immatriculations des parcs d’entreprises. En comparaison, la proportion de ventes sur le marché des particuliers en France atteignait 1,11 %*.
 Les réticences à intégrer ces véhicules dans les parcs sont connues : autonomie, manque de bornes de recharge…

Certaines entreprises s’accommodent de ces contraintes. Pour elles, les TCO des V.E. se montrent tout à fait satisfaisants. Malgré des incertitudes sur les valeurs de revente, les aides de l’État à l’achat, le moindre budget d’entretien ou de carburant, contribuent à tirer les coûts d’utilisation vers le bas, souvent plus avantageux que des motorisations essence, diesel ou hybride, notamment dans le cadre de contrats de location longue durée.
 Des arguments solides pour inciter nombre d’entreprises à la réflexion. Et si demain, le maintien des incitations fiscales restera déterminant pour les encourager à intégrer des V.E. dans leurs flottes, la multiplication des restrictions de circulation urbaine devrait aussi les inciter à envisager cette possibilité. Sans oublier le rôle décisif des constructeurs, qui vont proposer des gammes plus étoffées et des autonomies améliorées.

* En 2016 : 2 015 186 VP vendus en France (source CCFA) dont 467 294 VP aux entreprises (source OVE), 21 751 VP électriques vendus (source Avere) dont 4 548 aux entreprises (source OVE).