Invités de Nicolas Doze – BFM Business

Arnaud Pausé et Jean-Philippe Doussard sont les invités de Nicolas Doze, journaliste économique et animateur de l’émission #JMLECO sur BFM Business.

La mutualisation des compétences au service des dépenses des entreprises

Production, logistique, IT, Finance, ressources humaines, services généraux, marketing … les postes de dépenses d’une entreprise sont multiples. Selon Jean Philippe Doussard, directeur associé de Cosma Experts, les potentialités pour les réduire sont très largement sous-estimées par les entreprises. 

Que propose Cosma Experts ?

Cosma Experts est un réseau de 44 spécialistes métiers, qui mutualisons nos compétences pour analyser, optimiser et réduire intelligemment les coûts de fonctionnement de nos clients. L’objectif est de leur faire gagner de l’argent, en aidant les entreprises à dépenser mieux, en améliorant la qualité des process et des prestations achetées.

Nous proposons des solutions innovantes et adaptées à chacune des entreprises qui font appel à nos services, mais notre offre ne s’arrête pas là. Nous accompagnons et mettons en place une stratégie à long terme afin d’assurer l’obtention de résultats concrets. C’est une vraie garantie pour nos clients.

Comment est-il possible de réduire les dépenses d’une entreprise ?

Les stratégies diffèrent en fonction de la dimension des entreprises. Auprès des PME et des petites ETI, nous sommes en capacité d’intervenir sur 6 grandes familles de dépenses (production et maintenance / systèmes et techniques d’information / transport et logistique / services généraux / marketing et communication / finances et ressources humaines), soit 45 postes de dépenses différents. 

Concernant les grandes ETI et les grandes entreprises, nous apportons des ressources complémentaires aux directions des achats déjà en place. Quand elles se concentrent sur 80% de leurs dépenses, nous intervenons sur les 20% restantes pour lesquelles elles n’ont pas nécessairement les ressources ou l’expertise disponibles. Le manque de temps les amène aussi à nous solliciter sur les postes dont elles estiment l’enjeu insuffisant pour les traiter en interne.

Nos missions englobent 3 niveaux d’intervention : 

  • La réduction intelligente des coûts (acheter moins cher un produit ou un service) 
  • L’identification des surcoûts
  • L’optimisation des process chez nos clients et leurs fournisseurs 

Auprès des PME et des petites ETI, nos actions se portent sur ces trois axes. Pour les directions des achats, ce sont surtout sur les deux derniers niveaux que l’on apporte une forte valeur ajoutée avec nos 44 experts métiers qui connaissent toutes les ficelles et leviers d’optimisation.

Les surcoûts sont-ils fréquents ? 

Presque tous les secteurs d’activités ont été impactés par la crise sanitaire. Quand certaines entreprises ont dû se concentrer sur leur survie, d’autres ont connu une croissance exceptionnelle. 

Les entreprises ont dû gérer la crise dans l’urgence et se sont d’abord concentrées sur la résolution de leurs problèmes opérationnels pour fonctionner le mieux possible. Quelques-unes en ont même profité pour changer complètement de business model. Mais la plupart d’entre elles se sont repliées sur leurs fondamentaux, quitte à geler tous les projets jugés non essentiels à leur fonctionnement. Depuis quelques mois, beaucoup subissent de très fortes hausses de prix des matières premières avec pour priorité de réussir à s’approvisionner quoi qu’il en coûte. Cette crise a engendré de nombreux surcoûts avec des coûts cachés qu’il convient d’identifier.

Il est clair que, lorsque la situation sera stabilisée et reviendra à la normale, les entreprises vont faire le point sur leurs dépenses réalisées depuis la pandémie et vont vouloir les réduire. C’est là que nous interviendrons. Nous avons d’ailleurs constaté un net redémarrage des nouvelles missions depuis mai dernier.

Pourquoi ne pas réaliser ces optimisations en interne ? 

Aujourd’hui et tous secteurs d’activité confondus, les potentialités d’économies et de gains sont très fortes et largement sous-estimées par les entreprises, quelle que soit leur taille. Ce que nous apportons ce sont des expertises pointues sur un très large panel de postes de dépenses pour mettre en place des solutions adaptées à chaque entreprise et qui s’inscrivent dans la durée.

En moyenne et après 2 ans minimum d’accompagnement, nos clients constatent une réduction de 18% à 20% des coûts sur les sujets optimisables. Cette moyenne varie bien sûr fortement d’un poste à l’autre, plutôt 5% pour les dépenses énergétiques ou d’intérim et de l’ordre de 35 % pour les télécoms et les fournitures de bureau. 

L’important pour nous est de réduire les coûts tout en améliorant la qualité des process et des prestations achetées. Nous ne réduirons jamais les dépenses d’un poste si cela implique une dégradation de sa qualité.