Un nouvel élan

Thierry Léonard, Directeur Général de SMEG France, insuffle un nouvel élan et crée un processus de livraison encore plus performant pour ses clients.

LE GROUPE SMEG

Société familiale, fondée en 1948 par Vittorio Bertazzoni, SMEG est l’entreprise italienne qui a su transformer de simples appareils électroménagers en interprètes influents du design Made in Italy. Si la troisième génération d’entrepreneurs est à la tête de l’entreprise, le groupe est aujourd’hui international et présent sur les cinq continents avec pas moins de 18 filiales dans le monde. Avec un chiffre d’affaires de plus de 700 millions d’Euros, et 2000 salariés, SMEG est reconnue mondialement pour la qualité de ses produits.


Avec une approche et une intuition totalement atypique, SMEG a toujours refusé que ses produits soient considérés comme simplement utiles. Ils allient tous design pointu et technologie avant-gardiste pour être les protagonistes du centre vital et convivial de la maison. L’émotion est toujours au rendez-vous ! 

Fin 2015, Thierry Léonard, prend la direction de la filiale française, et dans l’objectif d’être encore plus performant dans la relation avec ses clients, il met en place un audit de ses services . Livrer ses produits sans que le consommateur n’ait à attendre est l’une des promesses fortes de l’entreprise.
C’est aussi sur la recommandation d’un autre client de Cosma Experts (Entreprise JONCOUX), elle-même cliente de SMEG France, que Thierry LEONARD rencontre les équipes Cosma Experts pour travailler sur son budget et les processus de transport. Un défi sur ce poste de dépenses important mais extrêmement stratégique pour l’entreprise !

Pascal Gaillard et Hervé Ouin, en collaboration avec le Directeur Administratif & Financier de SMEG, Olivier Crué, mettent donc en place un audit et un benchmark sur ce poste qui pèse lourdement sur les comptes.  L’idée est, sans diminuer de quelque manière que ce soit le service apporté aux clients, de trouver les bons leviers pour optimiser ce centre de coût qui n’a cessé d’augmenter en parallèle à la croissance du chiffre d’affaires. Davantage d’activité entraine nécessairement plus de dépenses. La volonté d’améliorer la performance des résultats est forte et le poste transport pèse lourd dans le compte de résultat !  

Conserver un service qui fait la réputation de l’entreprise 

La mission a démarré par une analyse approfondie de la situation et le résultat est alors sans appel : la qualité du transport des produits et les délais de livraison sont tout à fait conformes aux attentes.  Et de surcroit, les clients sont très satisfaits ! 
Aller chercher de nouveaux prestataires de transport et remettre en cause le partenaire historique de SMEG n’est pas apparu comme la solution à privilégier. 

« L’équipe Cosma Experts a tout de suite eu une approche collaborative, sans intrusion, sans critique.  Pascal Gaillard et Hervé Ouin ont apporté leur regard extérieur en parfaite cohésion avec mes équipes internes.  Immédiatement, leur approche s’est focalisée sur l’amélioration du process plutôt que sur le changement de fournisseurs » indique Thierry Léonard, Directeur Général de SMEG France.

En effet, les analystes de Cosma Experts ont investigué, analysé l’intégralité des données, des flux, et tarifs liés à la prestation transports. Le constat premier est clair, c’est une prestation presque atypique dans le monde du transport de biens électroménagers car les produits SMEG sont fragiles et nécessitent une manutention très précautionneuse. Les acteurs capables d’effectuer ce service ne sont pas légion et une baisse de qualité n’était en aucun cas envisageable. Autre difficulté, les tarifs pratiqués par le prestataire étaient compétitifs et adaptés au service rendu !

Logiquement, Cosma Experts s’est penché sur l’analyse des flux, a quadrillé la carte de France et analysé les points et les cadencements de livraison. Dès lors, avec le partenaire transports, il a été mis en place un nouveau process pour optimiser l’organisation des livraisons avec une même efficacité et traçabilité, incluant les adaptations informatiques indispensables. La grille tarifaire n’a pas été modifiée, mais le coût complet a été de ce fait optimisé.

« De concert avec mes équipes de la direction administrative et financière et de la direction informatique, Cosma Experts nous a apporté une vraie solution efficace dans le respect de notre partenaire, et qui garantit un service impeccable à nos clients » confirme Thierry Léonard. 

Les équipes opérationnelles en charge du transport ainsi que celles en charge de la logistique ont été pleinement intégrées à ce projet afin d’en assurer la réussite. 

« Ce nouveau process, qui regroupe et cadence les commandes de manière optimale, permet aujourd’hui à l’entreprise de générer des économies responsables et tout fonctionne à la perfection » conclut Thierry Léonard. 

Le suivi trimestriel de la mission s’appuie sur la mise en place d’outils de pilotage, et l’appropriation de la méthodologie par les équipes internes de SMEG. 

Les conseils de Stéphan Schubnel, expert télécom, réseaux et vidéoprotection.

D’ici 2023, toutes les lignes analogiques (réseau RTC) et numériques (réseau RNIS) devraient être remplacées par les abonnements IP (Protocole Internet). Une innovation, motivée par l’obsolescence de la technologie, qui devrait permettre une expérience de communication améliorée. Le passage à l’IP présage une profonde mutation de l’offre notamment avec la convergence fixe/mobile et le multimédia qui devraient donner lieu à de nouvelles méthodes de travail.

Cette transition se fera progressivement avec un arrêt technique des lignes prévues au plus tôt pour 2022. Depuis fin 2018, il n’est plus possible de souscrire de nouveaux accès RTC analogiques et au 4èmetrimestre 2019, la production de lignes numériques sera à son tour stoppée. 

Quels sont les apports de l’IP pour les entreprises ? 

L’avènement de la technologie IP (Internet Protocol) répond avant tout à un standard international mais présente surtout de nombreux avantages pour les entreprises dont les besoins sont en perpétuelles évolutions.
Grâce à cette mutation, l’utilisateur pourra mettre en commun tous les appareils de communication d’une entreprise (téléphone, tablette, PC, fax ou solutions de visioconférences) en un seul standard téléphonique permettant une plus grande souplesse de travail aux salariés et différents collaborateurs. La mise en place d’une infrastructure unique permettra de travailler partout, plus facilement. Ainsi, le télétravail sera encore plus simplifié, de même que le travail durant les déplacements professionnels.

Qu’en est-il pour les utilisateurs et notamment les entreprises ? 

Les professionnels, tout comme les particuliers, devront remplacer leurs installations existantes et souscrire à un nouvel abonnement IP auprès d’un opérateur de téléphonie. 

Or, plus de 80% du parc fonctionne aujourd’hui avec des lignes analogiques ou numériques. Les offres s’adaptant à la demande, les chefs d’entreprises ont tout intérêt à anticiper ce changement.

Pourquoi et comment prévenir au mieux ce changement ?

Les chefs d’entreprises ou responsables de la téléphonie doivent réfléchir en amont aux différentes solutions possibles, comparer les offres des différents concurrents et peut-être se faire conseiller par un spécialiste pour ces démarches. Ils prendront ainsi leurs décisions avec toutes les cartes en mains, se positionneront avant d’y être obligés et pourront ainsi bénéficier de tarifs plus attractifs. Par ailleurs, le choix d’une plateforme adaptée aux besoins de l’entreprise mais surtout aux évolutions de demain est primordial. 

Au-delà du coût, il est donc important de choisir le partenaire qui saura accompagner l’entreprise et ses équipes dans cette transition. 

Pourquoi se faire accompagner dans cette mutation ? 

« Il est important de faire un inventaire des usages et des lieux, des besoins, d’évaluer les offres du marché, puis de poser un diagnostic en adaptant les coûts et en préconisant différents scénarii avec des estimations. Mais notre rôle ne s’arrête pas là. Nous sommes présents pour accompagner les dirigeants dans cette réflexion jusqu’à la prise de décision, mais également pour les aider dans la migration et les guider dans ce changement. Tout au long des étapes de transition, nous assurons un réel support et un suivi rigoureux qui ne laissent aucune place à l’improvisation. »

La logistique 4.0 : Évolution et économies

Interview de Jean-François Segneur, expert logistique du réseau Cosma Experts

Déployer une Supply Chain réactive et efficiente liée à l’accélération des flux ; telle est la demande d’une société de l’immédiateté. Cette dynamique oblige donc l’ensemble des maillons de la chaîne logistique à s’adapter, à évoluer en sécurisant flux d’informations et flux physiques. 

Les clients d’aujourd’hui, les clients AAA (Anytime, Anywhere, Any device) souhaitent plus de tout (plus de service, de qualité, de précision, de reconnaissance). Or pour arriver à leur donner une réponse positive et économe, il faut réaliser un changement de paradigme et passer d’un flux « Juste à Temps » à un flux « Juste Avant ».

Comment performer la logistique du futur et quelles sont les différentes sources d’économies de cette évolution ?

Il est aujourd’hui possible de développer des logistiques plus intelligentes grâce à l’interconnexion des objets, l’échange des données, leur traitement, leur analyse et leur utilisation. 

Les perspectives du traitement des big data sont en partie encore insoupçonnées. L’évaluation tendancielle et l’anticipation des risques au sein de la Supply Chain doit permettre de construire et piloter un réseau (end to end : du fournisseur jusqu’au client) plus performant et plus qualitatif capable de prévoir des facteurs de ralentissement (risque prestataire) mais également les changements dans les attentes des clients (risque sur les stocks).
Le système 4.0 peut alors déclencher automatiquement des contre-mesures en activant par exemple un ordre de réapprovisionnement.

Ces dernières années, les entrepôts deviennent plus intelligents grâce à l’utilisation de processus automatisés ou robotisés. Les automates, les robots, les cobots s’activent sur les tâches les plus pénibles, les plus répétitives et à moindre valeur ajoutée. Les opérateurs se concentrent sur les tâches à plus forte valeur ajoutée et plus complexes. C’est la logistique 4.0. 

Cette modernisation des processus implique également que les différentes parties prenantes (clients, fournisseurs, prestataires logistiques et transporteurs) s’accordent à tendre vers des contrats de durée plus longue, pour permettre à ce type de solutions d’être économiquement intéressantes. L’économie obtenue s’obtiendra par la recherche d’une efficience globale, un pilotage des flux qui permet une meilleure régulation des ressources et des moyens, et le déploiement de solutions locales. Les technologies tracing / tracking arrivent enfin à maturité ; les stocks sont dits à seuils variables recomplétés selon la probabilité de la demande ; les opérateurs sont accompagnés dans leurs tâches ; les emballages se veulent dégradables, plus écologiques et plus performants.

Optimiser le budget transport en pensant groupe

Jean Bernard Girault, Directeur Administratif et Financier et associé du groupe familial Sylvestre Nibbio, s’est engagé dans une démarche de réflexion sur les process de l’entreprise et d’optimisation des coûts en matière de transport avec l’aide de Cosma Experts. Une démarche qui a porté ses fruits !

LE GROUPE SYLVESTRE NIBBIO (GSN) : une entreprise familiale qui allie savoir-faire traditionnel et technologies, pour rester incontournable sur ses marchés

Créé en 1915, le groupe GSN, à travers ses quatre filiales (Sylvestre Matériaux, PNB, Proroch, et LGN), réalise un chiffre d’affaires de plus de 34 millions d’euros et compte 140 salariés. Basée dans le Vaucluse, l’entreprise centenaire, spécialiste de l’extraction et la transformation de la pierre mais aussi expert industriel et en négoce de matériaux de construction, reste toujours connectée avec le succès et monte en puissance en faisant évoluer ses expertises.

Optimiser le budget transport en pensant groupe…

Le transport est au cœur des activités du groupe GSN.  L’utilisation de la flotte des 9 camions ou le coût de la sous-traitance autant de questions qui se posent au quotidien et qui sont importantes pour le directeur administratif et financier. En effet, l’activité du groupe nécessite en amont et en aval le transport de matériaux qui représente un poste de dépenses significatif. Une rencontre avec Cosma Experts le convainc définitivement de sous-traiter une mission d’audit et d’optimisation sur ce domaine. « Nous souhaitions mener en interne cette réflexion, mais bien évidement le temps nous manquait et ce travail était sans cesse reporté !»

L’objectif était donc clair : étudier de manière précise le poste transport pour faire évoluer les process.

Tout d’abord, le spécialiste Cosma Experts s’est intéressé au poste de la sous-traitance. Analyser toutes les dépenses du groupe en la matière, rédiger un état des lieux détaillé, réaliser un appel d’offres sur ces nouvelles bases, produire un rapport d’optimisation des coûts avec de nouvelles propositions, telle a été la démarche.

Dans un premier temps il a fallu réaliser une étude au cas par cas pour chaque filiale qui avait son volume de transport et un cahier des charges précis. En effet, par exemple le transport des pierres est loin d’être banal, c’est une activité très spécifique et le savoir-faire du transporteur est fondamental. La consolidation des volumes d’achat a permis d’identifier le prestataire idéal et c’est finalement le même qui a signé, mais bien sûr avec une renégociation complète, et une grille tarifaire globale groupe et non plus individuelle pour chaque filiale.

 « Arnaud Pausé, notre intervenant Cosma Expert connaissait parfaitement ce domaine et les prestataires locaux. Son analyse et cette renégociation a permis d’améliorer notre compte d’exploitation. Evidemment, nous en sommes très contents ! Le niveau d’économies atteint 20% pour le transport en amont et ce n’est pas rien dans mon budget annuel ! confirme Jean Bernard Girault.

Et s’organiser pour gérer au mieux la flotte interne de camions

La deuxième mission confiée à Cosma Experts fut centrée sur l’utilisation des 9 camions appartenant au groupe. Comment optimiser les tournées ? Comment utiliser au mieux les camions pour gagner en efficacité ?  Ce travail mené de concert avec le contrôleur de gestion, a eu pour objectif de passer à la loupe les plannings, les flux et le coût de revient au kilomètre, autant d’éléments nécessaire pour un audit approfondi de la flotte. Et les résultats sont probants : les camions n’étaient pas destinés servir le client mais réalisaient essentiellement des transports inter-sites ! Une situation étonnante, mais qui s’explique par un plan de gestion des stocks non optimisé. En effet, les camions se déplaçaient très régulièrement pour aller chercher des produits chez les fournisseurs et les amener d’un site à l‘autre en dépannage. L’étude du prix de revient du kilomètre a d’ailleurs démontré que le déplacement chez un fournisseur coutait beaucoup plus cher en interne, que par un prestataire et pendant ce temps les camions ne pouvaient pas être affectés à la livraison des clients !

Cette organisation fut alors immédiatement modifiée et la mise en place, par un transporteur externe, d’une navette quotidienne inter- sites immédiatement fait évoluer les choses. Pour Jean Bernard Girault : « Plus d’anarchie, les navettes sont aujourd’hui « cadencées », les parcs peuvent préparer leurs livraisons, les tensions sont réduites et le fait que nous fassions appel à sous-traitant évite les points d’achoppement » 

« Je suis réellement satisfait de l’intervention de Cosma Experts, j’apprécie particulièrement leur regard externe, leur prisme qui permet d’avoir une évaluation à 360°, ce que nous ne pouvons pas faire en interne. Leur approche est simple, organisée et comme il n’y a pas de lien hiérarchique avec eux, la confiance s’installe rapidement. Tout le monde est plus libre dans le discours et les résultats sont là ! » conclut-il.